Votre vélo et votre moteur dureront longtemps. Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de la batterie de votre vélo électrique. Ne vous inquiétez pas, votre batterie ne s’arrêtera pas de fonctionner du jour au lendemain. Non, votre batterie perdra progressivement de ses performances. Après un certain temps, l’autonomie (nombre de kilomètres vous pouvez faire avec une batterie chargée) aura tellement diminué qu’il faudra acheter une nouvelle batterie. Il est donc primordial d’entretenir au mieux votre batterie afin d’en profiter le plus longtemps possible.

Capacité

La capacité jouera un rôle important dans le nombre de kilomètres que vous pourrez parcourir avec votre vélo avec une batterie pleine. La plupart des batteries démarrent autour de 300 Wh mais peuvent aller jusqu’à plus de 700 Wh. Une batterie avec une valeur WattHour plus élevée pourra fonctionner plus longtemps quand la batterie est pleine. Le type de moteur de votre vélo électrique influencera également son autonomie. Par exemple, un vélo avec un moteur sur la roue arrière, plus léger, et une batterie de 375 Wh peut parcourir une plus grande distance qu’un vélo avec un moteur central, plus lourd, et la même batterie. De plus, une marque proposera des moteurs plus efficaces que l’autre. Il est donc souvent plus intéressant de regarder la gamme.

Autonomie

Selon le type de batterie dont vous disposez, votre vélo aura une autonomie différente. Plus la capacité de votre batterie est grande, plus vous pouvez rouler longtemps (avec assistance au pédalage). Vous avez probablement remarqué que l’autonomie se retrouve toujours dans les spécifications d’un vélo électrique. Ainsi, vous aurez une idée à l’avance du nombre de kilomètres que votre vélo peut parcourir avec une batterie pleine. Veuillez noter que ce n’est qu’une indication, basée sur des circonstances idéales. Il existe un certain nombre de facteurs qui influencent l’autonomie.

Premièrement, il y a le temps. Faites-vous face à la pluie ou au vent de face ? Votre batterie se déchargera plus vite. En hiver, l’autonomie peut se retrouver jusqu’à divisée par deux. De plus, vous devez également prendre en compte la pression des pneus de votre vélo et l’état de la route. Une résistance plus élevée ne sera pas favorable. Tenez également compte du poids du vélo et des cyclistes. Plus le moteur doit supporter de poids, plus l’autonomie est courte. Bien entendu, l’état et l’âge de la batterie elle-même joueront également un rôle. Plus votre batterie est ancienne, moins l’assistance durera.

De plus, la vitesse à laquelle vous faites du vélo et le niveau de soutien ont également un effet sur votre autonomie. Faites-vous du vélo très vite ? Alors votre autonomie diminuera. Faites-vous également du vélo avec un niveau de soutien élevé ? Alors, cela aura également un effet négatif sur la durée. Assurez-vous que vous changez de vitesse efficacement afin de pouvoir parcourir plus de kilomètres avec votre vélo. Assurez-vous de conduire à une vitesse basse et de toujours passer à la vitesse la plus basse à l’arrêt. Enfin, un capteur de force de pédale est plus économe en énergie qu’un capteur de rotation.

Watt heure par rapport à l’autonomie

Les recherches montrent que vous pouvez faire parcourir à vélo entre 12 et 14 km avec 100 wattheures. Si vous utilisez le moteur de manière moins intensive, vous pourrez parcourir plus de kilomètres. Cependant, vous ne dépasserez pas 30 kilomètres par 100 wattheures. Une fois la batterie vide, vous pourrez toujours utiliser votre vélo comme un vélo ordinaire.

De cette façon, vous pouvez également calculer le nombre de kilomètres que vous pouvez parcourir avec votre vélo électrique. Si vous avez une batterie de 300 wattheures, vous pouvez parcourir environ 40 kilomètres avec un niveau d’assistance élevé. Utilisez-vous moins de support ? Alors, vous pourriez parcourir jusqu’à 90 kilomètres. N’oubliez pas que les facteurs ci-dessus peuvent toujours affecter vos calculs.