Les vélos électriques font fureur ces deniers temps. Ce n’est plus un vélo qui n’intéresse que les personnes âgées ou les personnes ayant des problèmes de santé. Ces dernières années, le vélo électrique est également devenu une alternative idéale à la célèbre voiture de société.De plus en plus d’entreprises proposent un vélo électrique en tant qu’avantage extra-légal, ce qui est attractif pour l’employeur et l’employé.

Les employés

Aller travailler avec son vélo électrique présente de nombreux avantages. Vous pouvez facilement parcourir de plus longues distances sans avoir à vous soucier des embouteillages et des trains ou des bus qui sont toujours en retard. Vous entretenez également votre condition chaque jour au niveau souhaité ; vous pouvez choisir vous-même le niveau d’assistance au pédalage de votre vélo électrique. Mal réveillé le matin ? Augmentez un peu l’assistance. Brûlez des calories supplémentaires le soir ? Laissez l’assistance au pédalage désactivée ! Vous contribuez également à l’environnement : vous réduisez considérablement vos émissions de CO2.

Employeurs

L’entreprise dans laquelle vous travaillez n’utilise pas encore de vélos électriques ? Mettez vous-même l’idée sur la table avec les arguments forts suivants. Premièrement, un vélo électrique est déductible d’impôt à 100%. Vous pouvez également déduire entièrement les coûts liés à l’entretien, à l’installation d’un abri à vélos, à l’assurance et aux accessoires nécessaires. Vous pouvez intégrer les coûts et les déduire de l’impôt sur les sociétés. Deuxièmement, la TVA est également entièrement récupérable. Troisièmement, il est également intéressant de noter qu’il ne s’agit pas d’un avantage en nature, à condition que les employés utilisent le vélo en partie pour les déplacements. Enfin, dans certaines villes, vous pouvez recevoir des primes pour l’achat d’un vélo électrique. Par exemple, à Gand, vous pouvez recevoir jusqu’à 500 euros de prime !

Quel vélo pour se déplacer

Il n’y a pas de modèles spécifiques sur le marché pour les déplacements domicile-travail. Le fait de savoir quel vélo choisir relève principalement d’un choix personnel. Nous pouvons vous donner quelques points d’attention auxquels vous devez prêter attention :

  • Confort : vous souhaitez naturellement aller et revenir du travail à vélo confortablement. Assurez-vous donc de tester votre vélo pour le confort et assurez-vous qu’il se sent bien.
  • Autonomie : assurez-vous que l’autonomie est suffisamment grande. Vous ne voudriez pas vous retrouver sans batterie à la moitié du chemin ! Tenez également compte de la capacité de la batterie.
  • Complet : les accessoires nécessaires sont également déductibles des impôts, il vaut donc mieux opter pour un ensemble complet. Pensez à une serrure, un porte-bagages, un éclairage, etc.
  • Système moteur : ne pas opter pour un système moteur trop complexe. Vous voulez un système facile à utiliser pour vous rendre rapidement à destination.